17 avril 2021

Jeune entrepreneure & monde digital

Pour cette journée internationale de la femme digitale (ou autrement dit, mouvement de l'innovation au féminin), j'ai pensé que c'était l'opportunité de vous partager mon expérience de jeune entrepreneure dans le monde du digital !

Avant Ombrelle, ma relation avec les réseaux sociaux est passée par toutes les phases… du passionnel au toxique en passant par le platonique...

Le digital peut-il être aussi inspirant que nocif ?

Je crois qu'Ombrelle m'a permis d'utiliser le digital à son meilleur escient. C'est un outil incroyable pour se connecter à toutes parties prenantes & personnes qui peuvent avoir un impact de près ou de loin sur vous et votre projet (en particulier en période covid). C'est également une source de challenge et d'inspiration au quotidien !

Quand j'ai commencé à me dire que je voulais donner une chance à cette idée qui prenait de plus en plus de place, j'ai très vite ressenti le besoin d'échanger avec d'autres entrepreneur(e)s, des associations, partenaires potentiels et des personnes concernées par le problème. Quoi de mieux que le digital pour rassembler et faire connaître son idée ?

J'ai donc tout simplement envoyé des messages à des personnes ayant créées leurs entreprises ou étant dans cette démarche. Je me rappelle la danse de la joie quand Katia Sanchez a répondu à mon message ! J'étais super flattée & heureuse qu'elle m'accorde un peu de temps. Depuis, j'ai eu la chance d'avoir plein d'autres petites danses devant mon écran et de supers échanges.

Ce que l'expérience Ombrelle a pu m’apprendre, c’est que pour innover, il faut être à l’écoute. Trouver de nouvelles solutions, c'est aussi déceler les problèmes non résolus.

En tant que personne et qu'entrepreneure, j'essaie de faire du mieux que je peux, mais tout ne peut pas être parfait tout de suite et tout le temps. L'objectif est de progresser ensemble !

Un autre point qui me semble important est que c'est à nous d'humaniser le digital pour qu'il nous rassemble et nous ressemble.

C'est en tout cas ce que je souhaite pour Ombrelle. J'aimerais une communauté où l'on se sent libre de parler de ses joies comme de ses difficultés, des réussites et des loupés !

Les réseaux doivent être un outil pour rentrer en contact et créer du lien, pas l'inverse. C'est finalement à nous de publier du contenu de qualité et de favoriser les échanges "vrais" et concrets !

Et si on rentrait en contact ? Faites moi un coucou sur nos réseaux par ici, ou encore là-bas :)