20 juillet 2021

Anti-UV? Kesako ?

Vous êtes nombreux à nous avoir demandé... mais qu'est ce que les ultraviolets ? Qu'est ce qui différencie un vêtement classique d'un vêtement anti-UV ? On vous répond par ici !

Pour commencer, qu’est qu’un ultraviolet ?


Si le soleil est connu pour ces nombreux bienfaits, c’est comme toutes les bonnes choses, il ne faut pas en abuser.

Le rayonnement ultraviolet est un rayonnement invisible à l’œil nu. Ils se divisent en trois groupes : les UVA, UVB et UVC. 

Si quelques minutes d’expossition sont bonnes pour notre santé, une exposition prolongée peut avoir différents effets sur notre santé.

Les UVA pénètrent dans le derme et sont responsables du bronzage immédiat, du vieillissement prématuré de la peau, rides taches et peuvent jouer un rôle dans l'apparition de certains cancers de la peau. Les UVA ne sont pas facilement absorbés par la couche d'ozone ; à peu près 95 % réussissent à la franchir.

Les UVB sont responsables du bronzage à long terme et des coups de soleil, brulures, cloques, ainsi que de la plupart des cancers de la peau. Une grande part des UVB est absorbée par la couche d'ozone ; seulement 5 % réussissent à la franchir.

Les UVC sont très dangereux mais heureusement, ils sont bloqués par la couche d’ozone. Ils n’atteignent donc jamais la terre !

Le saviez-vous ? Vous devez vous protéger des rayons UV même s'il fait nuageux, car jusqu'à 80 % des rayons du soleil peuvent traverser une couche nuageuse légère, la brume et le brouillard.

Lorsqu’il y a du vent ou des nuages, nous ressentons une certaine fraicheur, mais la quantité d’UV que nous recevons n’en est pas pour autant diminuée. Ceci vous explique sans doute quelques souvenirs de coups de soleil douloureux, sans rien avoir senti venir.

Les rayons du soleil qui sont responsables des effets néfastes sur la santé sont les ultraviolets (UV). Ces rayons sont « froids », ils ne provoquent pas de chaleur.

Pour prendre la bonne décision de protection, l’index UV est l’information qu’il vous faut.

L’index UV est très simple à comprendre : c’est une échelle de 1 à 11+ et plus il est élevé, plus il est important de se protéger. Au-delà de 3, il est recommandé de protéger sa peau. Par exemple, lorsque l’index UV s’élève à 8, nuage ou pas nuages, une peau sensible ou une peau d’enfant prend un coup de soleil en moins de 20 minutes. 

Et ce n’est pas seulement si on fait le lézard à la plage, mais dès qu’on a une activité extérieure : ballade, jardinage, repas en terrasse… 

Alors pourquoi utiliser un vêtement anti-UV ?

Ok, nous connaissons bien le terme « SPF », c’est ce qu’il y a sur nos crèmes solaires ! Si le terme SPF rend compte d’un temps d’exposition théorique, UPF mesure la capacité d’un textile à filtrer les UV. 

La crème solaire, c’est bien, mais savez-vous quand vous l’avez appliquée ? Il faut en remettre ou pas ? C’est le vrai avantage du vêtement de protection solaire. 

Les vêtements anti-UV permettent de filtrer et bloquer le rayonnement ultraviolet. Ils apportent une protection durable toute la journée. 

Ce ne sont pas de simple vêtement. 

Selon la Skin Cancer Foundation, un tee-shirt en coton standard à un UPF moyen de 10, si on a le sentiment d’être protégé, les UV passent quand même à travers.

En dessous d’un indice UPF15, le vêtement ne peut pas être considéré comme protecteur contre les UV. 

Le secret de nos vêtements : un tissu dont les propriétés bloquent la lumière et empêche donc les UV de traverser. Un maillage plus resserré, et dans certain cas un traitement spécial pour une efficacité encore plus optimale, permettent de mieux stopper les rayons UV que des vêtements traditionnels.

Si le terme SPF (sur les crèmes solaires) rend compte d’un temps d’exposition théorique, UPF mesure la capacité d’un textile à filtrer les UV. Pour pouvoir utiliser “UPF 50+” sur un textile, il faut qu’il ait été certifié par un laboratoire indépendant. Le laboratoire teste la quantité de rayons ultraviolets filtrés par le textile et valide (ou non) que le tissu atteint bien le seuil requis pour obtenir la certification UPF 50+.

UPF < 25 et 39 < filtre entre 96 % et 97.4% des rayons. 
UPF < 40 et 50 < possède 97.5 % à 98 % d’efficacité.
UPF50+ pour les tissus filtrant plus de 98% des rayons ultraviolets.

Ombrelle a choisi d’effectuer ces tests conformément à la norme australienne et néo-zélandaise (AS/NZS 4399:2017), qui est la norme mondiale la plus stricte en matière de protection solaire.

On se répète mais l’exposition aux rayons ultraviolets a un effet cumulatif. Il faut être conscient que le bronzage est une réaction de défense de la peau face à l’agression que constitue son exposition aux UV.

Les dommages commencent ainsi dès les premières expositions et même s’ils ne sont pas visibles, s’amplifient tout au long de l’existence d'où l'importance de prendre soin de sa peau dès le plus jeune âge. Et si on a besoin du soleil, c’est comme toutes les bonnes choses, il faut en profiter avec parcimonie. 

Donc on se protège, lunettes, chapeau, vêtements anti-uv et crème solaire ! Adopter les bons réflexes, c’est se protéger pour prendre soin de notre capital soleil !